Le chanteur Christophe est mort le vendredi 17 avril 2020 à Brest d’une maladie pulmonaire, à l’âge de 74 ans. Entre tubes populaires et albums cultes, le “beau bizarre” de la chanson française laisse une œuvre majeure et une voix incomparable.

sources : tv5monde, wikipedia, francetvinfo, les inrocks

Le chanteur Christophe est mort le vendredi 17 avril 2020 à Brest d’une maladie pulmonaire, à l’âge de 74 ans. Entre tubes populaires et albums cultes, le “beau bizarre” de la chanson française laisse une œuvre majeure et une voix incomparable.

sources : tv5monde, wikipedia, francetvinfo, les inrocks

Biographie

Daniel Bevilacqua, dit Christophe, est né le 13 octobre 1945 à Juvisy-sur-Orge en banlieue parisienne.

20200422christophelebeaubizarreimillu3Il est le fils d’un entrepreneur en maçonnerie d’origine italienne. Ses premières idoles sont Edith Piaf et Gilbert Bécaud, bientôt supplantées par le blues. Le jeune Daniel adule Robert Johnson et surtout John Lee Hooker. A la fin des années 50, avec la vague rock’n’roll qu’il prend de plein fouet, la musique devient sa véritable passion.

En 1961, il crée son premier groupe "Danny Baby et les Hooligans", dans lequel il joue de la guitare et chante des standards rock’n’roll. Il enregistre un premier titre « Reviens Sophie » qui passe totalement inaperçu. Christophe connaît le succès en 1965 avec "Aline", premier tube de l’histoire de la chanson française qui s’écoule à quelques millions d’exemplaires. Les années suivantes il enchaîne les succès : "Les Marionnettes" , "J’ai entendu la mer", "Excusez-moi Monsieur le Professeur".20200422christophelebeaubizarreimillu1

Personnage à multiples facettes, il traîne une réputation de romantique "dandy crooner" peu en rapport avec sa vraie nature de rocker et son réel talent. En 1967, Christophe met un terme à sa première carrière et réapparaît en 1973. Sur des paroles de Jean-Michel Jarre, alors inconnu, il signe deux albums cultes "Les Paradis perdus" et "Les Mots bleus". Suivront. "Samouraï", "Le Beau bizarre", "Pas vu, pas pris" écrits avec la collaboration de Boris Bergman et Bob Decout.

Entre pop-star et chanteur de charme, Christophe confirme sa place de choix dans la variété française. En 1983, le titre "Succès fou" va à nouveau le propulser en haut du top 50. Quelques 600.000 exemplaires seront vendus. Christophe publie en 1984 "Clichés d’amour" un nouvel album de reprises de standards des années 40-50.

Depuis, il n’enregistre que quelques singles tels que "Ne raccroche pas" et "Chiqué chiqué" qui n’obtiennent qu’un succès d’estime. En 1996 Christophe livre "Bevilacqua" au public, l’album de son retour, où il donne dans la musique électronique. Le retour de l’artiste en concert suscite un véritable engouement et son passage sur scène tient du phénomène. En mars 2002, il occupe deux soirées les planches de l’Olympia pour un show exceptionnel qui marque les mémoires des spectateurs présents.

20200422christophelebeaubizarreimillu2A 62 ans, Christophe confirme son génie avec un neuvième album studio "Aimer ce que nous sommes" (AZ/Universal Music) au casting très impressionnant : un orchestre féminin d'une vingtaine de cordes dirigé par le Brésilien Eumir Deodato, la bassiste de David Bowie, Gail Ann Dorsey, le trompettiste Erik Truffaz, l'harmoniciste Diabolo et des musiciens de flamenco sévillans.

En 2011, Christophe participe à l'album de reprises de chansons d'Alain Bashung intitulé "Tels Alain Bashung" en interprétant de manière remarquée "Alcaline". La sortie de son prochain album se fera normalement pour l'automne 2011. Aussi, cette année il ressort l'album Bevilacqua.

Nous retrouvons l'artiste trois ans plus tard avec l'album "Intime" dont il a enregistré les titres dans les conditions d'un live. Ainsi, seul au piano, Christophe revisite avec sobriété et finesse quelques uns de ses titres majeurs... Suivront "Les Vestiges du chaos" en 2016 puis, en 2019 un album double "Christophe etc...". L'artiste de 74 ans reprend des chansons de son répertoire entouré d'une poignée d'artistes issus de la nouvelle génération. 

 

Discographie

 

1965 : Aline (Az)

1972 : Christophe (Motors)

1973 : Les Paradis perdus (Motors)

1974 : Les Mots bleus (Motors)

1976 : Samouraï (Motors)

1977 : La dolce vita (Motors)

1978 : Le Beau Bizarre (Motors)

1980 : Pas vu, pas pris (Motors)

1983 : Clichés d'amour (Motors)

1996 : Bevilacqua (Epic)

2001 : Comm'si la terre penchait (Mercury)

2008 : Aimer ce que nous sommes (Az)

2013 : Paradis retrouvé, Volume 1 (Motors)

2016 : Les Vestiges du chaos (Universal)

2019 : Christophe, Etc. (Capitol)

2019 : Christophe, Etc. Vol. 2 (Capitol)

Sélection

 huit chansons inoubliables du "Beau Bizarre"

Il en faudrait bien plus que huit... Mais huit chansons emblématiques de son parcours, c'est un bon début pour se souvenir de Daniel Bevilacqua, alias Christophe.

"Les Mots Bleus" (1974)

La chanson la plus iconique de Christophe. Point d'orgue de sa collaboration avec Jean-Michel Jarre, Les Mots bleus, douloureuse mais envoûtante confession sur la difficulté à communiquer en amour, figure dans l'album éponyme sorti en 1974. Christophe était à la composition, Jarre à l'écriture de six des textes.

Señorita (1974)

Autre extrait, autre tube irrésistible de l'album Les Mots bleus, toujours cosigné par Christophe et Jean-Michel Jarre, Señorita se démarque par son climat plus léger et s'écoute comme la bande-son d'un film, avec toutes ses références à un âge d'or de Hollywood.

Aline (1965)


Après un premier 45 tours en 1963, Reviens Sophie, qui ne marche pas, Christophe sort la ballade Aline en 1965. Le titre s'inspire du prénom d'une jeune femme croisée à l'Orphéon Club, confiera le chanteur dans une interview au magazine Lui en 2016. Elle sera un immense succès et son refrain figure certainement parmi les plus clamés de ces cinquante dernières années...

Les Marionnettes (1965)

 Cette chanson très pop, lancée la même année qu'Aline (elle figure dans l'album éponyme), consolide le succès et la popularité de Christophe et lui dessine une séduisante image de dandy, notamment grâce à son passage inoubliable dans l'émission Tête de bois et tendres années (qui a succédé à Âge tendre et tête de bois) en octobre 1965.

Succès fou (1983)



Cette romance de séducteur sortie en single hors album reste un des slows les plus appréciés des années 80. Dans cette vidéo datée du 11 mai 1983, il l’interprète sur Platine 45, l’émission d’Antenne 2, dans une mise en scène au volant qui fait écho au clip de Daisy 2020 ci-dessous.

Les paradis perdus (1973)

Cette longue ballade est le premier single de Paradis perdus, l'album de la consécration avec Jean-Michel Jarre en tant que parolier.  

Daisy (1976 / 2019)

Publié à l’origine sur l’album La Dolce Vita en 1977, cette chanson dont les paroles sont à nouveau signées Jean-Michel Jarre a fait l’objet d’une nouvelle version en 2019 sur l’album de duos du chanteur alors âgé de 73 ans avec la jeune garde, Christophe Etc. D’où ce clip tout récent, sorti le 5 février 2020, en duo avec Laetitia Casta.

Dangereuse (2016)

Sur son quinzième album, Christophe, l'amoureux des climats nocturnes, se montre plus libre que jamais et toujours aussi inspiré. De sa voix fragile, il semble rendre hommage à une muse dans cette chanson lente et somptueuse, avec l'aide de Christophe Van Huffel, l’ex-guitariste de Tanger.

Plus

 Une nuit chez Christophe (copyright France Inter)

A l'occasion de la sortie de "Paradis Perdus" le 11 Mars 2013, un nouvel album regroupant des chansons inédites, travail d'expérimentations sonores de plus de 30 ans, Patrick Gabay et Matthieu Culleron ont passé une nuit chez Christophe. Au milieu des jukebox, des photos de pin-ups et des synthés, le réalisateur et le journaliste proposent une plongée intime dans l’histoire du compositeur. Bienvenue chez M. Bevilacqua.

Christophe, la fabrique à sons (copyright Entrée libre)

Les disques de Christophe disponibles à la médiathèque

OPAC Détail de notice

OPAC Détail de notice

 

Pour aller plus loin un article de Télérama par Hugo Cassavetti Publié le 17/04/2020

Christophe est mort et on a le blues